Bouquinons #3

Avec sa couverture aux allures de pop art à la Roy Lichtenstein, En attendant Bojangles a immédiatement attiré mon attention dans cette petite librairie du 17ème que j’aimais tant. L’esthétique du bouquin, plus moderne que d’autres n’est qu’un infime élément qui complète un roman auquel on s’accroche, que l’on prend plaisir à lire et qui nous emporte avec légèreté dans son tourbillon d’idées folles.

en attendant bojangles

petit bateau levis salamender

En attendant Bojangles, c’est l’histoire d’une petite famille parisienne. Un couple et leur enfant unique qui décrit à travers la naïveté de ses 10 ans, leur quotidien pas si ordinaire. Un père qui accepte volontier de suivre la folie touchante de sa bien-aimée, en n’hésitant pas à sacrifier une vie bien tranquille au profit du bonheur de sa chère et tendre. Marguerite un jour, Renée l’autre ou encore Liberty, celle-ci n’accepte guère que Georges, le papa du jeune garçon, l’appelle deux fois par le même prénom. Une mère qui considère leur oiseau gigantesque, Mademoiselle Superfétatoire, comme un membre à part de leur fratrie, qui refuse que son fils s’ennuie à l’école et préfère fuir avec ses amours pour vivre une vie d’insouciance dans leur vraie château en Espagne. C’est là que l’on saisit la subtilité de ses absurdités auxquelles finalement, on a envie d’adhérer.

On découvre l’amour passionné, souvent survolté d’une femme et surtout d’un homme dont la légèreté de vivre peut en faire baver quelques uns. Ils cadancent leurs envies sur le rythme du titre de Nina Simone, Mr Bojangles, qui revient comme en fredonnant tout au long du roman. Je vous conseille vivement d’écouter ce titre à la fin du bouquin, qui sera une conclusion mélancolique à cette histoire dont la sincérité et la fraîcheur vous rendront addict.

petit bateau levis salamender

petit bateau levis salamender

petit bateau levis salamender

En attendant… Je vous souhaite une bonne lecture. 😉

xoxo

Elena sans H

Ce que je porte : 

Robe Petit Bateau – veste Levi’s vintage – mocassins Salamander – montre Casio – bracelet Lil Blue Fish of Lille

Photos : Anaïs