La Mode des Années 50 au Palais Galliera

Un dimanche ensoleillé, aux allures estivales où nous en avons profité pour aller voir l’expo actuelle au Palais Galliera, aka le Musée de la Mode de Paris.

P1000865

assouline-metropolitan-museum-of-art-1947

 

 

Quel en est le thème ? La mode des années 50. C’est LA décennie qui a relancé et encensél’élégance française à travers le monde, et surtout les Etats-Unis. Et on dit merci qui ? Merci Christian Dior et son New Look de l’an 1947.

Historiquement, cette apogée de la Haute Couture prend place peu de temps après la fin de la Seconde Guerre Mondiale. Là où tout n’était que restrictions et privations. Pour contrer cela, les créateurs s’expriment avec énormément de volume, des talons hauts, des matières nobles.

 

 

 

 

 

 

7522764

 

 

 

 

 

 

 

C’est aussi là où une certaine nostalgie s’installe : la mode avait dit adieu au corset depuis quelques décennies. Mais la contraction du buste féminin revient en vogue : « la femme est une dans une boîte » disait Xavier Chaumette, super professeur et Historien de la Mode. Epaules petites et serrées, taille très marquée, hanches volumineuses. Le vêtement, qui, pendant les années de guerres, ont oublié le corps de la femme ; recommence à le sublimer voire le transformer.

Ce que je trouve impressionnant c’est la modernité des créations : je m’imagine très bien porté un tailleur Dior ou une robe de jour de Madame Carven.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Bien qu’émerveillée, je dois émettre tout de même un gros bémol : et les mecs là dedans ?!

Car oui, les dames dans leur robe Haute Couture étaient accompagnés d’un Monsieur élégant, non ? Alors où est la représentation de la mode masculine dans cette exposition ? Certes, l’apogée d’élégance masculine a eu lieue un siècle plus tôt, mais les habits masculins ont aussi leur importance.

Du coup, Grégory était super déçu… 🙁

dapper in paris

P1000875

 En conclusion, voici le conseil du jour :

Faut-il se rendre au Palais Galliera pour l’exposition « La Mode des Années 50 » ?

Oui, oui et re oui ! Bien que nous ayons été déçus par l’absence de représentation des hommes, les créations présentées sont mythiques et incroyablement impressionnantes grâce à une délicatesse alliée à de nombreux détails sur le travail de coupes, de broderies… On sort émerveillés et en admiration absolue envers ces créateurs qui ont ravivés la flamme de la mode Made in France.

Pour y aller, c’est simple :

Ligne 9 arrêt Iena. L’entrée se trouve Avenue Pierre 1er de Serbie, dans le 16ème arrondissement. Ensuite, vous pourrez profiter du jardin du Palais Galliera dont l’entrée se situe juste en face du Palais de Tokyo.

Les photos étant interdites, je vous conseille vivement d’en prendre plein les mirettes en écarquillant grand vos yeux =)

Vite, vite car l’expo se termine le 2 novembre prochain…

 

xoxo

Elena sans H