Le Père Lachaise enneigé

Fait rare à Paris : il neige ! Ni une, ni deux, les esprits enfantins ressurgissent sans honte. Il flotte un air paisible et enchanté dans cette ville qui habituellement s’enivre de brouhaha et de pas pressés de ses passants. Pour immortaliser cela, j’ai choisi un lieu que j’aime pour ses légendes, son calme et son air mystérieux : le cimetière du Père Lachaise.

Petite Histoire d’un lieu unique

Ce cimetière tire son nom du confesseur de roi Louis XIV, le père François d’Aix de la Chaise, qui habitait cette colline. Une demeure y fut construite au 15ème siècle pour offrir un lieu de convalescence et de repos à ses occupants et quelques privilégiés.

En 1765, une loi fut érigée pour interdire la présence de cimetières dans la ville de Paris – certainement afin d’éviter la propagation de maladies. 15 ans plus tard, le plus grand cimetière intra-muros est détruit : celui des Innocents, situé dans le quartier actuel des Halles. Napoléon Bonaparte au pouvoir, considère que chaque être humain a le droit d’être enterré quelle que soit « sa religion ou sa race ». Sont alors construits 3 cimetières en dehors des limites de la ville : Montmartre, Montparnasse et Passy. Le Père Lachaise quant à lui est construit dès 1804, et est devenu le plus grand cimetière de Paris avec ses 43 hectares.

Cependant, il n’est devenu populaire qu’une décennie plus tard, lorsque les sépultures de Molière et de La Fontaine y furent installées. Il semblerait que ce soit une des plus grandes campagne marketing de l’Histoire car il y a peu de chances que ces artistes soient réellement enterrés au Père Lachaise… 

Aujourd’hui, ce cimetière serait le plus visité au monde. Bien que ce soit avant tout un lieu de recueillement, c’est aussi un endroit exceptionnel pour profiter d’une ballade paisible à Paris.

La dernière touche des artistes

Le Père Lachaise est devenu célèbre grâce aux nombreux artistes qui ont décidé d’y reposer pour l’éternité. Se balader dans les allées de ce cimetière vous permettra de découvrir et redécouvrir celles et ceux qui ont construits le Paris culturel et artistique : Edith Piaf, Honoré de Balzac, Chopin, ou encore Oscar Wilde. Ces personnalités uniques et admirées permettent la composition si singulière de ce cimetière.

Ce que j’aime aussi, est le fait que toutes les histoires s’y mélangent : ce n’est pas un cimetière religieux. On y voit donc des tombes chrétiennes, juives, bouddhistes et surtout la folle admiration que certains visiteurs peuvent avoir envers leur artiste adoubé. Qui ne connaît pas quelques anecdotes à propos de la tombe de Jim Morrisson ? Ou encore la légende autour de celle de Victor Noir

C’est ici qu’Eugène Rastignac, personnage principal du Père Goriot, écrit par Honoré de Balzac aurait crié : « À nous deux, Paris! »

Ce que je vous recommande :

Une demi-journée de libre ? Parfait ! Équipez-vous et allez à la rencontre de Roger, un super guide du Père Lachaise. Vous aurez l’occasion de visiter ce lieu avec beaucoup d’anecdotes et une personnalité hors du commun ! Ça coûte entre 10 et 5€ selon le jour et c’est un indispensable à faire.

xoxo

Elena sans H

Ce que je porte : 

Pantalon Wear Lemonade – Cardigan Monoprix – Baskets Balzac Paris