Notre sex appeal est-il défini par nos pompes ?

Une grande polémique, tourmentée par les taquineries de mon entourage masculin : les chaussures nous rendent-elles attirantes, en fonction du choix du modèle ? En somme : notre sex appeal est-il défini par nos pompes ? Attention, ces propos sont complètement subjectifs et ne relèvent que de mes réflexions quelque peu sarcastiques. 

Pour illustrer mes dires, j’ai choisi 4 modèles de chaussures estivales considérées comme « les moins sexy du monde » par la gente masculine :

  1. les sandales dites « d’Allemand » : pour le côté derby découpée, et visiblement ultra confort.
  2. les ballerines : la hantise des mecs quant à la connotation « petite fille sage »
  3. les sandales à grosse lanière : bah, ça fait de gros pieds
  4. les baskets blanches : parce qu’on en voit PARTOUT. Et que mine de rien, les mecs aiment l’originalité. Mais pas trop hein. Genre les chaussures d’Allemand, c’est trop pour eux.

Je ne suis pas le genre de filles qui porte des talons – du tout. Et encore moins pour un rancard. Certes, l’effet jambes interminables est visuellement satisfaisant, mais l’inconfort si vite procuré est rapidement gonflant – dans tous les sens du terme. J’aime l’idée de pouvoir être libre de ses mouvements : longues distances, rapidité, etc… D’autant plus quand on habite une ville comme Paris, où il fait meilleur marcher que de prendre le métro !

Du coup, j’arbore souvent de petites robes avec les chaussures citées ci-dessus, en ne pensant pas manquer de féminité, car tout est dans l’attitude et le sentiment de bien-être non ? Et lorsque je choisis mes godasses, les critères sont : confort et style. Le côté « sexy » me passe (complètement) au-dessus de la tête. Pas vous ?

Quand tout à coup, les voix d’hommes se sont fait écho en mentionnant l’acidité visuelle de ces protèges-pieds. Alors, je me suis posée des questions quant à la notion du sexy-féminin, pour les hommes. 90% d’entre-eux seraient heureux de voir des femmes en talons hauts et robes TOUS LES JOURS, non ? Oui c’est joli. Mais non, une femme n’a pas besoin de ça pour être sexy. Beaucoup dirons que la sensualité, la féminité se jouent au niveau la confiance en soi, l’attitude quotidienne, le savoir-vivre, etc… Et je ne peux que souligner ces propos.

Donc, j’en viens à m’exclamer :

NAN MAIS ÇA VA PAS DE CRITIQUER MES POMPES ?!

Regarde tes tee-shirts blanc-gris dégueux ou tes bermudas de la mort hein !

Alors, les filles : quelles sont vos chaussures pas-du-tout-sexy-mais-on-s’en-fiche-parce-qu’on-est-des-oufs ?!

Avec humour, xoxo

Elena sans H