Qu’est ce qu’on écrit quand on a rien à dire ?

Enfin ! Je suis assise en face de l’océan Atlantique sur un de mes lieux favoris, un paradis terrestre : l’île d’Yeu. Contrairement à l’année dernière, je n’ai pas particulièrement envie de déconnecter à 100%. J’aimerai finir de rédiger les nombreux articles toujours en mode « brouillon », partager quelques jolies photos et redonner un peu de peps à ce petit écrin perso du web. Sauf que parfois, malgré toute la bonne volonté du monde, c’est la panne sèche.

Qu’est ce qu’on écrit quand on a rien à dire ? 

pantalonpetitbateau4

Alors oui, je pourrais évidemment voguer calmement vers la facilité… En mentionnant ce flamboyant pantalon Petit Bateau qui, certes, me fait des fesses de mammouth, mais que j’adore. Ou décrire l’ambiance vitaminée de ces photos prises dans la joie et la bonne humeur avec la copine Anaïs au parc de La Villette. Ça ne vous donne pas envie de boire de la citronnade jusqu’à en suer des citrons ? #glam

Mais non. Ça m’ennuie. Parler de mode, de fringues et de la dernière paire de chaussures achetées, ça m’ennuie. Instagram me sert de défouloire express à ce sujet. C’est un revirement de situation qui encore aujourd’hui, surprend mes plus proches amis. D’autant plus qu’il y a encore un an, je n’y voyais pas de mal… Enfin, ce n’est pas que j’y vois du mal aujourd’hui. Ce n’est simplement plus moi.

pantalonpetitbateau2

pantalonpetitbateau5

C’est pour ça que vous vous faites probablement un peu ch**r  lorsque vous lisez mes articles depuis septembre dernier. Entre les bouquins, les questions de société pas assez poussées pour éviter d’affoler mémé, les expositions parisiennes dont tout le monde s’en fout, etc… C’est clair : je ne vous vends pas de rêves.

Non sans une once de frustration, j’ai réalisé que ce qui semble vous plaire le plus sont les articles de mode. Chouette, alors ! On va bien s’entendre. *attention, je commence à être aggressive envers mon lectorat qui n’a rien demandé.*

Cette étiquette de mode est devenue une vraie tare. On a tendance à me réduire à ça : une modeuse en quête perpétuelle du prochain bon plan shopping. Sauf que non, les gars ! Elena sans H ne se résume pas qu’à ça… Et c’est pas parce qu’elle travaille et veut continuer à travailler dans l’environnement qu’elle doit porter des sarouels et des ponchos tout le reste de sa vie !

pantalonpetitbateau3

Bon, bref… On se calme, on reprend doucement ses esprits. Il semblerait qu’après tout, j’ai trouvé quoi écrire… Alors que je n’avais rien à dire.

xoxo

Elena sans H

Je porte un pantalon_________ (à remplir si vous avez bien lu l’article) trouvé en soldes à -70% (que vous avez vu sur snapchat elenapoulain), un tee-shirt en lin Petit Bateau, des sandales Jonak de la collection passée, et des lunettes pas franchement anti-UV Asos. Mes ongles de fée ont été faits par This Is Venice et la montre est une Casio qui n’a plus de piles donc n’est absolument pas à l’heure. C’est juste pour le style. 

Photos : Anaïs