Veja – les baskets éco-responsables

Un jour, mes pieds ont décidé de manifester contre mes choix de souliers. Marre d’être enfermés dans des matières synthétiques ! Marre de ne pas respirer comme il se doit ! Bref, imaginez les orteils qui vous balancent ces slogans à la tronche… Alors que vous pensiez qu’acheter des baskets stylées… Bah, c’était stylé.

veja9

veja5

veja2

Cette soudaine prise de conscience des pieds s’allie certainement à une volonté précurseuse de l’esprit voulant consommer mieux, de la tête aux petits petons en passant par tout le tube digestif (mais on ne rentrera pas dans les détails). Consommer mieux, c’est non seulement acheter moins et de manière plus réfléchie. C’est aussi – et avant tout – consommer responsable. Et cela ne passe pas seulement par votre assiette, et le choix de vos produits alimentaires/cosmétiques… Non, non. On trouve de plus en plus de marque de prêt-à-porter et de chaussures qui s’engagent depuis plus longtemps qu’on ne le pense pour une production plus juste et écologique. Parmi ces marques, on retrouve Veja.

veja8

Veja, c’est le pionnier des baskets éco-responsables. Ils sont dans la place (j’ai hésite entre ça et « gravés dans la roche ») depuis 2004 – oui, déjà ! et représentent un lien de plus en plus présent entre le style, l’écologie et le commerce équitable.

Je me souviens de la première paire vue il y a environ 3 ans dans une boutique parisienne so bobo. C’était un petit coup de coeur qui n’a jamais été plus loin que cela, parce que j’avais toujours envie d’acheter des trucs plus connus, au style qui paraissait un peu moins ringard. Et puis, j’ai vu un autre modèle – plus intemporel – passé dans les rayons des Galeries Lafayette. Idem : coup de coeur, mais pas coup d’achat. Je préférais opter pour des baskets à virgule ou à bandes qui jouent en trio.

veja3

veja6

Les années passent, on se lasse de la banalité des baskets blanches et on prend conscience qu’on ne peut plus continuer à acheter n’importe quoi. C’est là que j’ai enfin cliqué sur le bouton « achat » en voyant ces brillantes baskets au bronze orangé si singulier. Et depuis, c’est une vraie histoire d’amour entre elles et mes pieds. <3

Quant à la tenue, je porte ENCORE et TOUJOURS une marinière et un teddy Petit Bateau. Le tout accompagné de mon nouveau fidèle 501 vintage tout juste fuselé comme il faut. J’ai été ultra bien conseillée par la couturière qui me l’a fuselé à 19cm et pas moins, sinon ça faisait vriller la couture du côté vers le devant. Le sac est un Fossil offert à moi-même par moi-même pour mon anniversaire (le 26 octobre, hum, hum…) que j’ai vite remballé dans son papier cadeau après les photos. Vous avez remarqué que mes cheveux ont changé ? Je suis à présent rousse avec une frange ! Ouaip, j’avais envie d’un changement un peu plus marqué. 🙂
Ça vous plaît ? C’est toujours dans la lignée de ma courante obsession pour la couleur orange finalement…

xoxo
Elena sans H