5 raisons d’aller voir l’exposition Hergé au Grand Palais

Le rythme de la bande originale du dessin animé dont la génération Y était accro, s’emballe à tambours battants dans ma tête : nous voici enfin au Grand Palais pour voir l’expo Tintin !… Enfin, l’exposition à propos de Hergé. Car oui, on a tendance à oublier que derrière cette houppette dorée se trouve le saint des saints de la BD : Hergé, de son vrai nom Georges Remi. C’est en 5 points que je souhaite vous exposer les raisons d’aller voir cette exposition au Grand Palais.

Découvrir un amoureux de l’art

Avant tout connu pour être le père de Tintin, Hergé était surtout un passionné d’art. Il savait s’entourer des plus grands de son époque : Roy Lichtenstein, Andy Warhol, qui influencèrent son espièglerie. Son réseau d’amis artistes lui permettra d’alimenter une base de données pour enrichir ses connaissances et ses références. Il découvrira même le plaisir inouï d’avoir sa propre collection privée dont quelques oeuvres sont exposées au Grand Palais.

tintin-2

Reconnaître l’art de la BD

Si, comme moi, vous n’êtes pas friands de bandes dessinées, cette expo sera l’occasion d’appréhender les techniques d’illustration, de dessin et de mise en scène nécessaires à la création d’une histoire de BD. Elle est devenue « art » après avoir été longtemps reléguée au second plan – un peu comme les impressionnistes au 19ème dont les oeuvres étaient considérées comme étant ridicules. Va me faire un coucher de soleil sur les falaises d’Etretat avec des points de couleur… 

tintin-3

Comprendre l’influence de Hergé sur l’Histoire de la BD

Hergé, c’est le dessinateur, scénariste, auteur ; bref créateur de bandes dessinées qui s’est battu pour la reconnaissance de cet art. Son histoire reste tourmentée avec ses nombreuses collaborations douteuses pendant la Seconde Guerre Mondiale. Et la brillante scénographie nous permet de comprendre tout cela un peu plus clairement…

S’immerger dans une scénographie unique

C’est ce qui me marque le plus lors de mes passages au Grand Palais : la scénographie. Les équipes qui pensent les expositions parviennent à proposer un travail d’immersion dans l’univers de l’artiste présenté grâce à de nombreuses et gigantesques fresques thématiques, un mur de reproduction de journaux des années de guerre relatant l’Histoire de Hergé ou encore un immense mur des bandes dessinées de Tintin dans de multiples traductions : anglais, espagnol, chinois, etc…

 

tintin-4tintin

Appréhender son esprit enfantin

Enfin, les fresques sur le thème de Tintin incitent les visiteurs à poser comme des bambins avec le héros préféré. C’est assez drôle de voir des adultes sérieux devant certaines oeuvres, oublier les esprits critiques pour immortaliser un moment dans l’univers enfantin du héros de Hergé. J’étais aussi comme une gamine, à favoriser les images plutôt que les textes… 🙂

tintin-6

Vous avez jusqu’au 15 janvier 2017 pour voir cette expo au Grand Palais, alors filez ! 😉

xoxo

Elena sans H